.

Historique

La STEP a été conçue pour une capacité de 45'000 équivalents-habitants (EH) et sa construction a coûté CHF 63'000'000.00 avec un subventionnement cantonal et fédéral.

Compte tenu de l’évolution des exigences légales du traitement des eaux avant rejet dans le lac de la Gruyère, ainsi que de l’accroissement de la population des communes et de l’augmentation des charges polluantes rejetées par les industries, différentes adaptations ont eu lieu au fil du temps.

Traitement des eaux usées

  • 1987

    Construction des dégrilleur, dessableur, décantation primaire, traitement biologique sans nitrification et déphosphatation.

  • 2002

    Le dessableur est remplacé par un dessableur aéré et combiné avec un déshuileur pour retenir plus de sable, ainsi que les huiles et les graisses.

  • 2004

    Les diffuseurs d’oxygène du traitement biologique sont remplacés par des diffuseurs plus performants.

  • 2005

    Le dégrilleur fin est remplacé par un tamiseur fin qui permet de retenir plus de déchets solides.

  • 2016

    Les bassins biologiques sont remplacés par des lits fluidisés – destinés à dégrader la pollution organique - et quatre bassins SBR (Sequencing Batch Reactor) permettant d'éliminer l'azote.

    Augmentation de la capacité de la STEP à 80'000EH. Investissement d'environ CHF 29'000'000.00 non subventionné.


Traitement des boues

  • 1987

    Installation de déshydratation et compostage des boues avec apport de support carboné et valorisation du compost en agriculture.

  • 1998

    Une digestion combinée avec un hygiénisation et valorisation du gaz (production d'électricité) est créée en maintenant le compostage. Cela a permis une utilisation en agriculture et, tout particulièrement, une utilisation sur des herbages, afin de respecter la nouvelle ordonnance sur l’hygiénisation des boues exigeant l'élimination des germes pathogènes. Ces travaux ont nécessité un investissement de CHF 15'000'000.00 avec un subventionnement cantonal et fédéral.

  • 2006

    Le compostage est abandonné, suite à une nouvelle ordonnance qui interdit la valorisation des boues en agriculture. Par contre, la digestion des boues est maintenue et une nouvelle installation de déshydratation des boues, au moyen d’une centrifugeuse, est construite en lieu et place de l’ancienne. Ces travaux ont nécessité de nouveaux investissements de CHF 2'150'000.00, sans subventions.

  • 2021

    Travaux en cours:
    Construction de 3 digesteurs et du bâtiment technique qui lui est associé. Le stockeur actuel en fin de vie et à la capacité limitée est supprimé, un nouveau gazomètre est construit pour compléter la capacité de stockage du gazomètre existant. Les actuels digesteurs sont transformés en stockeurs des boues digérées. Coût estimé à CHF 14'623'000.00 (non subventionné). La production d'électricité sera augmentée (Production actuelle: 1'275'000kWh/an).

Station d'épuration AIS
STEP de Vuippens

Rte du Gérignoz 2
1633 Vuippens

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
026 915 26 26